12/03/2018

Sullivan naît à Kershaw (Caroline du Sud) en 1948 dans une famille aisée. Enfant, il reçoit des leçons de musique et rêve d'être pianiste classique. Après ses études au collège de Davidson en Caroline du Nord, en 1970 il arrive à New York, après les émeutes de Stonewall, comme de nombreux jeunes gays. Il prend un studio à West Village et décide de poursuivre une carrière de compositeur. Le jour, il travaille à Patelson, célèbre magasin de musique classique derrière le Carnegie Hall. Durant dix ans, il déménage d'appartement en appartement pour donner de l'espace à son piano. En 1980, il fait de son loft de la 9e Avenue le lieu de rencontre d'artistes et d'amis. La succession d'artistes, de musiciens et de performers donne à Sullivan l'idée de commencer à enregistrer sa vie en vidéo en retournant la caméra vers lui.

Au moyen d'une caméra VHS puis 8 mm, il filme plus de 1 900heures de bande pendant sept ans, des performances dans...

28/02/2018

Paul Indrek Kostabi né le 1er octobre 1962 à Whittier (Californie)  est un artiste, musicien et producteur américain. Il est le frère de l'artiste Mark Kostabi. 
Kostabi fut membre fondateur  des groupes Youth Gone Mad, White Zombie, et Psychotica. Il joue actuellement avec Tony Esposito dans le groupe Kostabeats.

Il est à l'origine de  "painting performance" avec les groupe Devo et Jane's addiction

.

Ses oeuvres sont présentent dans les collections permanentes de:

  • Paterson Museum, New Jersey

  • Guggenheim Museum, New York

  • New England Museum of Art, Brooklyn, Connecticut

  • Millennium Museum

  • Whitney Museum of Art, Video, Paper Tiger Sessions

  • Museion Museum, Bolzano, Italy

27/02/2018

Né de parents flamands, Dekeukeleire se passionne très tôt pour le cinéma et notamment pour Germaine Dulac, Jean Epstein, Marcel L'Herbier, Louis Delluc, mais aussi Dziga Vertov et Sergueï Eisenstein. Cinéphile averti, il puise aussi son inspiration du côté des artistes tels que Man Ray, Fernand Léger ou Marcel Duchamp.

En 1927, Charles Dekeukeleire réalise, avec l'aide d'Antoine Castille pour l'image, Combat de boxe, d'après un poème de Paul Werrie, dans sa chambre. Pour ce film, Dekeukeleire recruta deux boxeurs professionnels dont le champion de Belgique des poids légers. Le changement brutal d'échelle de plans, l'usage de la surimpression, l'alternance de plans très brefs présentant le public (en négatif) et le combat (en plongée) font de ce film l'un des plus minutieusement construits des années 1920.

L'année suivante , il tourne "Impatience", son chef-d'œuvre proche du futurisme. Lors de la présentation de son film, C...

22/01/2018

 Nous serons présents au salon BiblioMania , espace Champerret du 15 au 18 février, stand 619 ( si pas de changement) . Si un article de notre Galerie Librairie d'art vous intéresse, n'hésitez pas à nous le signaler. Vous pourrez ainsi le voir lors de ce salon ( une petite partie de la galerie-librairie y sera présentée compte tenu de la place disponible). Au plaisir de vous rencontrer sur notre stand que nous partagerons avec Frederic Hartmann libraire à Toulouse.

Sophie Chaverou et Sébastien Ducrocq pour ECLECTIC

Bruno Munari est né en 1907 et mort en 1988 à Milan. Il aura consacré sa vie artistique au design et à la création d’une œuvre protéiforme aussi bien qu’inclassable, évoluant entre dessin, peinture, sculpture et illustration. Ce qui fait le lien entre tous ces aspects, ce qui permet au spectateur de conserver un point fixe dans l’horizon artistique de Bruno Munari, c’est peut-être avant tout l’objet. Si l’on se rappelle la définition de l’objet, dans son acception la plus large – « tout ce qui se présente à la vue » – l’on ne sera guerre étonné de  son utilisation dans le domaine artistique de Bruno Munari – domaine où toute réaction et tout échange entre l’observé et l’observant passe justement par la vue. De là vient ce jeu entrepris avec le mouvement et la lumière, afin de soumettre le regard à des expérimentations neuves. L’objet se décline alors de multiples manières et, par l’utilisation des formes géométriques qu’il promeut, fait entrer l’artiste dans ce que l’on a appelé « l’ar...

16/12/2017

Paul Almásy poursuit des études universitaires en sciences politiques en Allemagne et en Autriche entre 1924 et 1927. Il se prépare à une carrière diplomatique mais se sent attiré par le journalisme et accepte une première mission de correspondant en 1925 au Maroc pendant la révolte d'Abd el-Krim.

Il réalise ses premiers essais photographiques en 1935, dans le but de pouvoir illustrer ses articles. Il voyage en Amérique latine pour l'éditeur suisse Ringler & Cie. Il est resté depuis collaborateur permanent des revues publiées par cet éditeur.

Après d'autres voyages en Amérique latine, il s'établit définitivement en France en 1938.

Pendant la Seconde Guerre mondiale, limité dans ses activités, il travaille comme correspondant de la presse suisse en France. Il rédige plusieurs ouvrages philatéliques. Jusqu'en 1949, il continue son travail de correspondant de presse de journaux étrangers, accrédité auprès du gouvernement français.

En 1956, il est l...

23/11/2017

Dada Africa, sources et influences extra-occidentales

Exposition organisée à Paris par le Museum Rietberg Zurich et la Berlinische Galerie Berlin, en collaboration avec les musées d’Orsay et de l’Orangerie.

Dada, mouvement artistique foisonnant et subversif, naît à Zurich pendant la Guerre de 14-18 et se déploie ensuite à travers plusieurs foyers, Berlin, Paris, New York... Par leurs œuvres nouvelles – poésie sonore, danse, collages, performance –, les artistes dadaïstes rejettent les valeurs traditionnelles de la civilisation, tout en s’appropriant les formes culturelles et artistiques de cultures extra-occidentales, l’Afrique, l’Océanie, l’Amérique.
Le Musée de l’Orangerie propose une exposition sur ces échanges en confrontant œuvres africaines, amérindiennes et asiatiques et celles, dadaïstes, de Hanna Höch, de Jean Arp, de Sophie Taeuber-Arp, de Marcel Janco, de Hugo Ball, de Tristan Tzara, de Raoul Haussmann, de Man Ray, de Picabia….
Ainsi seront évoquées les soirées Dada, avec plus...

23/11/2017

Après l'aventure des Snapshoters de Vanves, celle-ci continue avec La Compagnie des Snapshoters. Rejoignez-nous en devenant membre adhérent. Vous resterez ainsi au plus proche de notre actualité et vous aurez un accès privilégié à nos publications.

La Compagnie des Snapshoters est présente tous les week-ends sur le marché aux puces de la Porte de Vanves, à l'angle des avenues Marc-Sangnier et Georges-Lafenestre, sur le stand Kodak de Marcel Minck.

Adhésions pour l'année 2018 : 
80€ comprenant les publications de la Compagnie des Snapshoters (frais de port en sus si envoi postal).
120€ comprenant les publications de la Compagnie des Snapshoters + les Hors-série (frais de port en sus si envoi postal).
Vous pouvez nous contacter via Facebook (sur cette page) ou par mail à lacompagniedessnapshoters@gmail.com
Au plaisir de vous rencontrer.

25/09/2017

Figure majeure du cinéma expérimental, Len Lye était aussi un sculpteur cinétique renommé, un théoricien novateur, peintre et écrivain. Il a inventé le 'cinéma direct', – des films faits sans caméra – en peignant et grattant sur la pellicule, en remontant des chutes d’autres films, en exposant la pellicule à l’ombre de divers objets, ou en pratiquant un nombre de techniques expérimentales de tirage en couleurs.

« Puisque l’on est capable de composer de la musique, il devrait être possible de composer du mouvement. Après tout, il existe des figures mélodiques, pourquoi n’existerait-il pas des figures du mouvement? »
- Len Lye

25/09/2017

OBEY - L'art propagande de Shepard Fairey

Exposition

14/09/2017 - 18:30 - 13/01/2018 - 19:00 

Montpellier - pierresvives

La Galerie d'exposition

Pour la première fois en France, une grande rétrospective est consacrée aux 28 années de production de l’artiste américain Shepard FAIREY.

Membre du mouvement Street Art, tout comme Keith Haring ou Banksy, Fairey partage sa critique politique et sociale à travers des interventions dans l’espace public. Son portrait emblématique Hope du candidat Barack Obama est probablement son œuvre la plus connue.

Engagé et humaniste, il a toujours développé un intérêt particulier pour la protection de l’environnement et la justice sociale. Derniers témoignages en date, l’œuvre monumentale Earth Crisis, suspendue en haut de la tour Eiffel, à la veille de la COP 21 et la série We The People pour la première grosse manifestation anti Trump.

Autour de 250 œuvres, films et objets, cette exposition offre une vision globale du travail de Shepard Fairey gr...

Please reload

Posts Récents

February 28, 2018

January 22, 2018

December 16, 2017

November 23, 2017

November 23, 2017

Please reload

Archives
Please reload

  • Facebook Basic Square